Marian Bantjes, typographe ornementale

Publié par anaisfort le

typographe ornementale

Marian Bantjes, sa « patte » l’ornement

Marian Bantjes est une graphiste typographe née au Canada en 1963.

Après avoir travaillé au sein de la maison d’édition Hartley & Marks, elle y a appris les bases de la typographie avec les débuts de l’ordinateur. Enfin pendant 10 ans elle à travaillé comme dactylographe (de 1984 à 1994) , puis au milieu des années 90, elle co-fonde une agence de communication Digitopolis à Vancouver. Son style est très ornemental.

Digitopolis les débuts dans sa propre agence.

typographe ornementale

Saks Heart – 2008 Valentines-2010 Valentines-2010

À cette époque, elle réalise de nombreuses identités visuelles pour différents secteurs. Cependant, huit ans après avoir créé son agence, elle décide de laisser son entreprise de communication visuelle pour réaliser un travail plus « manuel ». En effet, elle décide de devenir dessinatrice/artiste.

Elle réalise alors de nombreux projets de typographie ornementale. Ce travail est très obsessionnel. Parfois étrange, celui-ci se trouve à mi-chemin entre la calligraphie et les arts décoratifs. En 2007, elle publie « Restraint » une police de caractères ornementale. À travers celle-ci, elle marie le mot et l’image et cela donne un style vraiment particulier à son travail. Cette police à remporté le prix Type Director’s Club en 2008.

typographe ornementale

Sagmeister Sugar 2007 suivi de Before my memory goes 2011

Ses clients peuvent aller de Stefan Sagmeister au magazine Wallpaper et The New York Times. Ses travaux sont régulièrement publiés dans de nombreux magazines du monde entier. En 2010, elle publie le livre ‘I wonder’. Celui-ci a été un des 13 meilleurs livres de design de l’année par Fastcodesign. Elle a obtenu de nombreuses récompenses et ses œuvres font partie de la collection permanente au Cooper-Hewitt National Design Museum de New-York.

typographe ornementale

Wallpaper 2007 GQ Italie 2009 I wonder 2010 détail de la couverture

En tant que membre d’Alliance Graphique Internationale (AGI), elle participe régulièrement à des jurys de récompenses ainsi qu’à des conférences dans le monde entier où elle parle de son travail.

Sur le même thême d’autres articles

Catégories : Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *