Stefan Sagmeister, l’inventif original

Publié par anaisfort le

graphicmoods-stefan-sagmeister culture-graphique-2-01

Stefan Sagmeister, un touche à tout

Stefan Sagmeister est un designer graphique et typographe né en 1962 en Autriche. Il étudie le design graphique à l’Université des Arts Appliqués de Vienne. Diplômé 4 ans plus tard de la plus haute mention, il part à New-York pour étudier à l’Institut Pratt. Son style inventif et original est connu dans le monde entier.

En 1990, il crée les affiches pour le festival de Jazz Nickelsdorf. En 1991, il trouve un emploi de typographe au sein de l’agence de publicité Léo Burnett à Hong-Kong. Inventif et original, il fait son chemin parmi des agences avant de fonder en 1993, son studio de création Sagmeister Inc.

Sagmeister Inc.

Les projets sont tournés autour des groupes musicaux, de mode et d’édition. Il réalise alors la jaquette de H.Pzinker pour l’album Mountains of Madness. Avec celle-ci, il remporte la première nomination aux Grammy Awards.

En 1995, il collabore par la suite avec Lou Reed pour la célèbre pochette Set the Twilight Reeling. Tout d’abord, Sagmeister à une prédilection pour le travail manuel, cela se vérifie sur nombre de ses projets. Cependant, il surprend très souvent par ses partis pris originaux et son renouvellement créatif constant.

graphicmoods-stefan-sagmeister culture-graphique-loureed-pzinker

H.P Zinker « Mountains of Madness » 2015

Il doit cela aux congés sabbatiques qu’il a décidé de prendre en 2000. Depuis cette date, il décide de prendre tous les 3 ans, 3 mois de congé afin de méditer, se ressourcer et expérimenter. À son retour en 2001, il publie Sagmeister: Made You Look.

graphicmoods-stefan-sagmeister culture-graphique-made-you-look

Stefan Sagmeister – Made You Look 2001

Ses projets se caractérisent par une inventivité, une originalité propre à sa personnalité. Son style très personnel est reconnaissable parmi de nombreux graphistes. Les travaux qu’il réalise contiennent souvent une touche d’humour ce qui donne son style si particulier. Il excelle dans le mariage nouvelles technologies/techniques manuelles.

« Il faut surprendre celui qui achète un disque, l’intriguer, en lui offrant un regard qui le séduise mais en renouvelant son discours à chaque fois »

S.Sagmeister

Dans le même thème les articles suivants 

Catégories : Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *